En 2008, à Meys, 636 habitants, l'école est trop petite et difficilement modifiable. Le travail du groupe projet autour de l'école, conduit par les élus traite l'ensemble du site (1,2 ha) et enrichit les objectifs de l'opération. Plus qu'une école, le projet décline des idées nouvelles : bâtiment modulable et économe, chaufferie collective au bois, 4 à 8 logements sociaux, liaison cimetière-bourg, intégration de l'eau dans le site, équipements publics, patrimoine et paysage.
Des réflexions menées sur les stationnements, sur l'évaluation et le suivi du projet. Un préprogramme est formalisé par le CAUE fin 2011.

En 2015, l'éco-quartier est installé, l'école est construite, les jardins familiaux sont occupés. Des réalisations annexes voient le jour : toilettes autonomes, jeux pour enfants, fermeture à la demande de la route, espaces de rencontre, placette du patrimoine.

En 2016, la construction des logements sociaux est réfléchie, une enquête auprès des habitants est réalisée, et en 2017 l'opération est décidée avec l'OPAC du Rhône, bailleur social. Une consultation est lancée. En 2018 la M.O. est recrutée et le PC sera déposé en juin.

En 2018, la commune de Meys, 860 habitants, élargie le périmètre de l'éco-quartier au village historique. Le PLU est mis en modification pour intégrer ce périmètre. L'ancienne école fait l'objet de réflexions pour la réhabiliter en logements sociaux. La commune acquiert de nouvelles parcelles au cœur du village pour réaliser des espaces publics et des cheminements permettant le maillage piétonnier de tout le périmètre.

Parallèlement, la commune communique régulièrement au travers de son site internet, ses publications papier et lors des manifestations (vœux du maire, fête des mères, inaugurations, ...) sur ses engagements et ses actions Eco-quartier, TEPOS, TEPCV, transition énergétique ...

La commune et le CCAS mettent tout en œuvre, en fonction de leurs moyens, pour le bien vivre à Meys et la solidarité intergénérationnelle.



Insertion paysagère de l'école

Un engagement responsable en plusieurs étapes:

Depuis 2008, Meys s’est engagée dans une politique de développement durable au travers d’actions qui ont été les prémices d’une démarche plus globale. La réflexion sur la construction de la nouvelle école, inaugurée en 2015, a été l’acte fondateur de l’engagement de la commune dans une démarche d’Eco-Quartier initiée et portée par la commune.
En 2011, le groupe projet s'est fixé pour objectif de veiller à la parfaite intégration du projet dans la continuité du village en respectant le milieu naturel et le bâti actuel. Nous nous sommes appuyés sur les données INSEE à disposition et des différents diagnostics réalisés au niveau des Monts du Lyonnais, pour réaliser une analyse de l'offre et des besoins en logements de la collectivité. Nous avons envisagé également de faire réaliser des études sur le climat au niveau du quartier (suite aux remarques d'un riverain participant au groupe projet), des études de sols et du sous-sol, ainsi que les études sur les écoulements des eaux de surface.
Nous comptions sur la réalisation du PLU et du SCOT des Monts du Lyonnais pour bénéficier de diagnostics du patrimoine naturel. Nos objectifs : intégrer dans le projet les contraintes de la topographie, de l'énergie, d'enneigement, de la gestion du quartier, de l'accessibilité, de vue paysagère. Nous avons sollicité les architectes du CAUE pour réaliser un préprogramme du nouveau quartier.
Afin d'encadrer cette démarche, plusieurs périmètres ont été définis (cf. annexe Meys_EQ_Perimetres) dont un périmètre de réflexion à l’échelle du centre-bourg, lequel intègre plusieurs zones correspondant aux grands phasages opérationnels.
La première phase, de 2011 à 2015, correspond à la construction de l’école, des espaces publics et à la rénovation des bâtiments publics (réalisée / suivi et évaluation au fil de l’eau). La seconde phase, de 2016 à 2019, vise la réalisation de logements locatifs sociaux, de cheminements, d’une aire de jeux et d’un city stade. Enfin, la troisième phase s’inscrit dans une démarche à plus long terme, qui doit donner lieu à la transformation de la scierie et de la réhabilitation de l’ancienne école et des cheminements.

Les diagnostics réalisés par la commune et ses partenaires :

Un pré-programme du CAUE pour la construction de l’école ;
Le diagnostic du SCOT des Monts du Lyonnais ;
Une analyse paysagère au travers du SCOT et du PLU ;
Une étude sur le stationnement et sur les déplacements dans la commune ;
Une enquête auprès des habitants (pour définir les besoins en logement) ;
 
Les études techniques pour confirmer la faisabilité du projet :
 
Étude géotechnique G1 ;
Actualisation des relevés topographiques ;
Une étude sur le risque glissement de terrain (BRGM).
 
Certains enjeux ont été identifiés comme prioritaires :
 
Maintien d'une dynamique et de la vitalité du village ;
Intégration dans le paysage ;
Mise en valeur des circulations piétonnes ;
Réduction des consommations énergétiques ;
Possibilité donnée à chacun de réaliser son parcours résidentiel ;
Proximité avec le centre-bourg ;
Réduction de l’utilisation de la voiture ;
Réduction des dépenses ;
Sécurisation des abords des centres de vie.


Réalisation de cheminements piétonniers.


Constructions d'un air de jeu pour enfants


Installations de toilettes autonomes